Introduction

Les films peuvent être nettoyés et entretenus au moyen des produits de nettoyage et des détergents habituellement utilisés dans le cadre de l’entretien professionnel des véhicules et des équipements publicitaires

reinigen-belettering

Les détergents utilisés doivent être conformes aux exigences suivantes :

  • ne pas présenter de composants corrosifs
  • valeur de pH de la solution devant se situer dans les limites acide doux ou alcalin doux (pH de préférence entre 3-11).
  • ne pas contenir de solvants agressifs et/ou d’alcool.

Toutes les procédures de nettoyage doivent être effectuées conformément aux directives et instructions écrites du fabricant de détergent, en particulier celles qui concernent :

  • la santé et la sécurité.
  • la dilution du produit détergent concentré ou du liquide de nettoyage.
  • la procédure de nettoyage.

Il convient de ne pas nettoyer les graphismes dans les 48 heures qui suivent leur application. Une fois le nettoyage initial effec­tué, il est conseillé de procéder à un nettoyage mensuel des graphismes (ou davantage selon les préférences de l’utilisateur.)

Procédure de nettoyage classique des graphismes

Les graphismes des films peuvent être nettoyés en utilisant toutes les méthodes de nettoyage automatiques conventionnelles.

Dans tous les cas, il convient de respecter à la lettre les instructions données par le fabricant. Il faut notamment faire très at­tention à la durée pendant laquelle le graphisme est exposé au détergent. Cette durée ne doit pas dépasser le laps de temps recommandé. Il convient également de rincer abondamment à l’eau l’excès de détergent.

Il est essentiel que les instructions du fabricant relatives à la dilution des produits nettoyants ou des détergents soient respec­tées à la lettre. La solution de nettoyage ne doit pas être chimiquement agressive : elle doit se situer dans les limites acide doux ou alcalin doux (pH entre 3 et 11). Les solvants convient donc de ne pas les utiliser.

Procédure de nettoyage :

  • Inspecter la surface du graphisme, afin d’éviter que des particules de saleté ne s’y déposent : dans un tel cas, rincer abondamment avec de l’eau de façon à enlever ces particules (l’utilisation d’une brosse ou d’une éponge pour les enlever risque d’endommager la surface). L’utilisation d’un tuyau d’arrosage à faible pression est particulièrement recomman­dée.La solution détergente (diluée) doit être utilisée pour nettoyer le graphisme en s’aidant d’une éponge ou d’une
  • brosse non abrasive. Ne pas déplacer les particules solides à l’aide de l’éponge ou de la brosse, utiliser plutôt le tuyau d’arrosage pour débarrasser la surface de telles particules. Laver de haut en bas, de façon à ce que la partie la plus sale soit bien en contact avec le détergent.
  • Une fois que toutes les impuretés ont été enlevées, rincer abondamment de façon à ce qu’il ne reste plus de trace de détergent sur la surface du graphisme.

Nettoyage à haute pression ou “Power Cleaning”

Les graphismes peuvent être nettoyés au moyen d’un équipement de nettoyage à haute pression, sous réserve que les condi­tion suivantes soient respectées :

  • Pression maximale : 80 bars (1200psi)
  • Température maximale de l’eau : 70 °C (158° F)
  • Distance minimale de l’extrémité du tuyau : 75 cm (30”) (distance devant être conservée entre le graphisme et l’extrémité du tuyau).

L’extrémité du tuyau doit être orientée face au décor à nettoyer et non en biais par rapport sa surface. L’embout du tuyau d’arrosage doit être réglé pour obtenir un angle de dispersion de l’eau de ± 40°.

Attention:

  • Un jet d’eau à haute pression appliqué selon un angle prononcé risque d’endommager les bords du graphisme et d’entraîner une délamination
  • Il convient d’éviter les nettoyages vapeur haute pression, la chaleur intense risquant d’altérer la bonne adhérence des films.

Enlèvement des agents polluants résistants

La plupart des particules de saleté et des impuretés peuvent être enlevées / nettoyées en suivant les méthodes de nettoyage indiquées ci-dessus. Certaines impuretés (particules) cependant sont susceptibles de rester fermement collées à la surface des décors. C’est le cas notamment des taches de gasoil, de goudron ou d’autres impuretés rencontrées sur la chaussée (sel, caou­tchouc etc.) et qui sont particulièrement résistantes.

Ce type d’impuretés nécessite en général des méthodes plus radicales. La plupart de ces taches peuvent être nettoyées à l’aide de tissus imbibés de solvant doux comme le white spirit et l’heptane. Dans le cas de particules particulièrement épaisses et persistantes, il est possible d’employer d’abord un grattoir souple non abrasif, puis d’essuyer la surface au moyen d’un tissu imbibé.

Une fois que ces taches résistantes ont été enlevées, ne pas oublier de laver les zones concernées avec de l’eau et un déter­gent. Des détachants plus forts comme des solvants risquent d’altérer les décors ou même la surface peinte du graphisme; c’est pourquoi nous conseillons de nettoyer, à titre d’essai, une zone isolée du graphisme avant de procéder au nettoyage de tout le décor.